Mahjoub Ben Bella, né en 1946 à Maghnia est un peintre d’origine algérienne. Il étudie à l’École des Beaux-Arts d’Oran jusqu’à ses 19 ans, où il décide d’étudier en France, d’abord à l’école des Beaux-Arts de Tourcoing, puis à l’École des Arts Décoratifs et à l’École Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, pour se perfectionner. C’est pendant ces années de formation qu’il a développé une démarche artistique, fondée d’abord sur l’utilisation plastique de la calligraphie arabe avant que celle-ci n’évolue vers une expression foisonnante de formes et de couleurs.

Très présent dans le Nord de la France, il participe aux activités de l’Atelier de la Monnaie de Lille entre 1969 et 1976 et enseigne à l’école des Beaux-Arts de Cambrai de 1978 à 1980. On le reconnaît pour de nombreux travaux dont sa peinture de 12 kilomètres de pavés sur le parcours des cyclistes du Paris-Roubaix en 1986 et sa décoration d’une station de métro à Tourcoing en 2000.   

Depuis 1970, l’artiste expose régulièrement et connaît un grand succès grâce à son univers pictural si singulier. Nombreuses de ses œuvres sont conservées dans des collections privées et publiques dans le monde entier.

 

 

< Mahjoub Ben Bella, Composition, 1994, huile sur toile, 60 x 73 cm.