Jacques Innocenti (1926-1961), céramiste français diplômé de l’École nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 1948. Il s’installe comme potier céramiste à Vallauris (près de Cannes) en 1949 et commence à travailler au début des années 50 à la poterie du Grand Chêne fondée par ses parents, Odette Roche-Gurju et Ljuba Naumovitch.

De 1953 à 1957, il participe aux expositions du Nérolium à Vallauris. En 1953, il expose au Havre ; et deux ans plus tard, à la Triennale de Milan, au Salon des Arts Décoratifs D-K à Caracas et à l’Exposition internationale de la céramique de Cannes, où il obtient une médaille d’argent. Il fait partie des artistes céramistes de la Bergerie fondée par Francine Azaïs à Vallauris en 1958, dont l’activité ne commença qu’en 1959. La mort prématurée de cet artiste nous laisse une production de céramiques à décors incisés figuratifs de grande qualité.