Ladislas Kijno est un artiste français né en Pologne en 1921 d’une mère française et d’un père violoniste polonais.

Bien que difficile à associer à un courant de peinture de l’après-guerre, Ladislas Kijno est une figure importante du mouvement de la peinture informelle, un des peintres importants de la seconde moitié du vingtième siècle. Dès les années cinquante, ses rencontres seront déterminantes dans sa construction artistique notamment Germaine Richier, Louis Aragon, Francis Ponge, Picasso…

Célèbre dans le monde entier par ses papiers froissés qu’il a expérimentés dès la fin des années quarante, il est aussi un des premiers à avoir osé utiliser les sprays aérosols dans ses œuvres. La forme sphérique est rapidement omniprésente dans son œuvre, s’imposant telle une signature de son langage pictural.

Totalement engagé dans son époque, il exprime dans sa peinture  ses révoltes, ses colères, ses engagements, ses amitiés et ses croyances montrant une totale liberté de choix dans les supports (papiers, toiles, galets…) que dans les techniques.

Son œuvre est présente dans de nombreuses collections publiques et privées dans le monde (Musée National d’Art Moderne de Paris, Musée Picasso d’Antibes, Musée des Beaux-Arts de Lille, du Havre, de Dunkerque, etc… et aussi Fondation Maeght, musée d’Alger, de Dresde, Santiago du Chili, Pékin,Tahiti…).