Gustave Singier est un peintre franco-belge né à Comines-Warneton en 1909 et décédé à Paris en 1984. Rattaché à la nouvelle école de Paris de l’après-guerre, son œuvre de peintre, graveur et lithographe reflète le courant de la peinture non figurative de la seconde moitié du vingtième siècle.

Fortement impliqué par la nécessité de transmettre, il a enseigné à l’Académie Ranson de 1951 à 1954, puis à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris de 1967 à 1978. Il fut examinateur au concours de Rome en 1978.

Son œuvre est présente dans de nombreux musées en France (Musée national d’Art Moderne de Paris, Dunkerque, Le Havre, Poitiers) et dans le monde entier (Bruxelles, Liège, au Guggenheim de New-York, Johannesburg, Vienne, Essen, Hambourg, Oslo, Bâle, Genève, à la Tate Gallery Londres…).