Gustave Singier est un peintre franco-belge né à Comines-Warneton en 1909 et décédé à Paris en 1984. Rattaché à la nouvelle école de Paris de l’après-guerre, son œuvre de peintre, graveur et lithographe reflète le courant de la peinture non figurative de la seconde moitié du XXe siècle.

Fortement impliqué par la nécessité de transmettre, il a enseigné à l’Académie Ranson de 1951 à 1954, puis à l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris de 1967 à 1978. Il fut examinateur au concours de Rome en 1978.

Son œuvre est présente dans de nombreux musées en France (au Musée national d’Art Moderne de Paris, à Dunkerque, Le Havre, Poitiers) et dans le monde entier (à Bruxelles, Liège, au Guggenheim de New-York, à Johannesburg, Vienne, Essen, Hambourg, Oslo, Bâle, Genève, à la Tate Gallery Londres…).

< Gustave Singier (1909-1984), Composition, 1977, aquarelle sur papier, 54,5 x 42 cm.