Louis Latapie

Louis Latapie (1891-1972) est un peintre et graveur français.

En 1910, il suit les cours de Jean-Paul Laurens à l’École des Beaux-Arts de Paris et fréquente l’Académie Julian. Un an plus tard, il découvre les recherches du cubisme avec Paul Sérusier en suivant les cours à l‘Académie Ranson, où, il devient professeur en 1920. Il rencontre Max Jacob, Roger Bissière, Jean Metzinger et Jacques Villon.

Ses premières expositions ont lieu dès 1922.  En 1923 Georges Braque, Bissière, Ozenfant et Latapie forment l’association des « Castors de Montsouris » pour construire d’originales maisons de structure cubique. En 1925, il s’installe à Toulon où il rencontre Juan Gris et fonde une académie de peinture. De retour à Paris en 1927, ilreprend ses cours à l’Académie Ranson et, à l’instar de Marie Vassilieff, Jean Lombard, Maurice Savin et Jules-Émile Zingg, peint une toile qu’ il fixe lui-même à Montparnasse sur l’un des piliers de la célèbre brasserie La Coupole alors en construction à l’emplacement d’un ancien dépôt de bois et charbon.

Alors qu’il travaille à la réalisation d’une décoration murale de 40 m2 pour le nouveau stade Pierre de Coubertin à Boulogne-Billancourt, il est mobilisé en 1939 et rentre à Paris en 1940.

Il achète en 1946 le « Moulin Vieux » à Seine-Port qu’il commence à restaurer en y installant ses ateliers.

En 1951 plusieurs tapisseries sont exécutées d’après ses cartons par les manufactures de Beauvais, dont l’une exposée à la Résidence du consul général de France à Toronto, et des Gobelins.

Après deux expositions personnelles à Paris en 1954 et 1956, sa peinture s’oriente vers l’abstraction. Il réalise dans les années 1960 plusieurs mosaïques pour des établissements scolaires à Melun et Laval.

Il réalise une exposition en trois lieux en Italie en 1970. Après sa disparition à Avignon le 2 Juillet 1972, de nombreuses expositions et rétrospectives de ses œuvres sont présentées en France, notamment à Paris, Villeneuve-sur-Lot, Toulouse, Lille, Bordeaux, ainsi qu’à l’étranger, à Eaubonne et Genève en Suisse et à Bilbao en Espagne.

Louis Latapie, Femme à genoux, 1952, gouache sur papier, 31 x 52 cm.